Oeuvres gratuites de Jacques Attali – Version 3.0

L’intégralité de mon oeuvre, désormais gratuite

Polémiques et Raisons.

Posted by Jacques Attali sur 12 mars 2009

Je reproduis ici le texte de mon article, ainsi que la réaction de l’internaute, qui a déclenché toute cette polémique.

Une loi scandaleuse et ridicule

Comme en agriculture, où les riches paysans de la Beauce se sont depuis  longtemps cachés   derrière les pauvres agriculteurs de montagne, pour obtenir des  subventions  dont ils étaient en fait  les principaux bénéficiaires, les industries du cinéma et de la musique mettent   maintenant en avant quelques créateurs et quelques chanteurs bien vus des puissants, pour maintenir d’indéfendables rentes de situation.

Qu’on puisse dans la France de 2009  présenter et faire voter au Parlement, avec les voix de toute la droite et d’une partie de la gauche,  une loi aussi indigne que celle qui vient en débat cette semaine à l’Assemblée nationale est une signe de plus d’un pays dont les élites politiques et économiques ne comprennent plus  rien ni à la jeunesse, ni à la technologie, ni à la culture.  D’un pays où les mots distraction, culture, art, spectacle, commerce, chiffres d’affaires sont employés de façon indifférenciée  .

Cette loi vise à surveiller ceux qui téléchargent gratuitement de la musique ou des films, à leur envoyer une semonce, puis une amende, ou l’interdiction de l’accès à internet. Cette loi est absurde et scandaleuse.

Absurde, parce que plus personne ne télécharge :  on regarde ou écoute en streaming . Absurde parce que toute volonté de crypter est sans cesse contournée par des moyens de le dépasser. Absurde parce qu’on prétend  interdire d’accès  à internet toute une famille, qui en a besoin pour son travail, parce qu’un enfant utilise l’ordinateur familial pour écouter de la musique.  Absurde parce que les vrais artistes n’ont rien à perdre à faire connaitre leurs œuvres, ce  qui leur attirent de nouveaux spectateurs et   les protègent, à terme, contre l’oubli.

Scandaleuse   parce que cette loi ouvre la voie à une surveillance générale de tous les  faits et gestes des internautes ;  parce qu’elle protège les rentes de situation des entreprises de média, qui ne sont pas incitées à apporter des nouveaux services à leurs clients (les paroles des chansons, les œuvres d’artistes inconnus, des films en 3 D ou tant d’autres innovations qui s’annoncent ailleurs) et les privilèges des fournisseurs d’accès,( qui devraient, en finançant une licence globale, fournir la rémunération des droits d’auteurs, des interprètes, des maisons de disques inventives  et des agents des artistes ) . Scandaleuse surtout parce que, pour une fois qu’on pouvait donner quelque chose gratuitement à la  jeunesse,  première victime de la crise, voilà qu’on préfère engraisser les majors de la musique et du cinéma, devenues aujourd’hui cyniquement, consciemment,   les premiers parasites de la culture.  Et en particulier, comment la gauche, dont la mission est de défendre la gratuité contre le marché, peut elle se prêter à une telle hypocrisie ?

A la fin du 18ème siècle, les  lois sur les droits d’auteurs ont été écrites pour protéger les créateurs contre les marchands. Au milieu du 19ème siècle, telle fut aussi  la raison d’etre des premières  sociétés d’auteurs . Voilà qu’on prétend les utiliser pour protéger les marchands contre les créateurs !   Pire même, voilà qu’on prétend  transformer les artistes en une avant-garde  d’une police de l’Internet  où sombrerait la démocratie.

Cette loi sera sans doute  votée, parce qu’elle est le pitoyable résultat d’une connivence passagère entre des hommes politiques, de gauche comme de droite,  toujours soucieux de s’attirer les bonnes grâces d’artistes vieillissants et des chefs d’entreprises bien contents de protéger leurs profits sans rien changer  à leurs habitudes.

Cela échouera, naturellement. Pour le plus grand ridicule de tous.


Réaction d’un internaute :


Bel exercice de démagogie et de récupération que vous nous présentez Mr Attali. Et bel étalage de votre méconnaissance de la technologie.

« Absurde, parce que plus personne ne télécharge : on regarde ou écoute en streaming . « 

Les partisans de ThePirateBay et de eMule ne serait pas d’accord avec vous… L’essentiel des echanges pirates sur le net se font par le p2p. Et ils suffit de voir les seeds pour voir que le streaming légal est un nain à coté…

« ui devraient, en finançant une licence globale, fournir la rémunération des droits d’auteurs, des interprètes, des maisons de disques inventives et des agents des artistes « 

Je vous mets au défi de nous présenter UNE seule étude existante dans le monde qui explique DANS LE DETAIL, et non par par des généralités (yaka faire ça , et pi yaka..) comment elle fonctionnera au niveau technique et administratif. Je m’interesse à la LG depuis des années, et pas un seul partisan n’a été capable de fournir une proposition DETAILLEE (j’insiste là dessus), autre que de vagues descriptions.
Pas plus que pour le mouvement perpetuel ou la transformation du plomb en or.

« Scandaleuse surtout parce que, pour une fois qu’on pouvait donner quelque chose gratuitement à la jeunesse, première victime de la crise, voilà qu’on préfère engraisser les majors de la musique et du cinéma, »

Cher Mr Attali, qu’attendez vous pour offrir l’INTEGRALITE (une quarantaine il me semble) de vos livres gratuitement à la jeunesse ? J’ai beau regarder sur les sites de p2p, et aucun de vos livres n’y figure. Il vous suffirait pourtant de les balancer en PDF sur ThePirateBay pour faire profiter l’humanité de votre savoir.

Où bien est-ce beaucoup trop douloureux de sacrifier la manne financière qu’ils representent pour vous et la fortune qu’ils vous procurent ? Vous voulez que je distribue mon travail gratuitement, mais sutout pas touche au votre…?

Je suis un musicien indépendant, je me produis par mes propres moyens, je ne suis aidé par aucune multinationale, et le jour où vous DONNEREZ l’integralité de vos livres gratuitement, alors vous aurez l’autorité morale pour venir des leçons sur la gratuité à la planète entière .

Tant que vous n’aurez pas joint l’acte à la parole, votre article reste de la récupération démagogique, vous gagnerez en capital sympathie auprès du peuple, mais un capital sympathie construit sur de la fraude morale.

Plusieurs réactions similaires ont suivi. Vous pouvez les consulter sur mon ancien blog.

Advertisements

Sorry, the comment form is closed at this time.

 
%d blogueurs aiment cette page :