Oeuvres gratuites de Jacques Attali – Version 3.0

L’intégralité de mon oeuvre, désormais gratuite

Renouveau

Après l’ouragan déclenché par mon précédent billet, voici que le nouveau, intitulé « Tout Gratuit ? » déclenche un tsunami.
Dans cet article, je cite mon ami Chris Anderson, rédacteur en chef du magazine Wired, et auteur du célèbre « The long trail ». Sa théorie de la gratuité me fascine.
Je vais reproduire ici un court passage de mon billet concernant Chris:

« Enfin, soutient-il, « il faut utiliser le piratage comme une forme de marketing. », pour monétiser la célébrité des auteurs des produits.  Anderson donne  l’exemple  de l’industrie musicale, où  les artistes peuvent monétiser leur popularité, grâce à des apparitions dans des spots publicitaires, au cinéma ou dans l’organisation de concerts. Ce modèle, pour lui, s’appliquera au cinéma, et à bien d’autres secteurs, dont la littérature. »

Nous tenons donc là, le futur de la production artistique. C’est même une évidence.

La musique pourra donc être gratuite, et les artistes, une fois devenus populaires  pourront se rémunérer et monétiser leur popularité en faisant des apparitions dans des films. Ces mêmes films seront gratuits, et une fois populaires, le réalisateur, les acteurs ainsi que l’équipe technique pourront se rémunérer en figurant comme personnages dans des romans ou des livres. Ces romans à leur tour, seront gratuits aussi, et les écrivains pourront se rémunérer en produisants des textes pour des chansons, qui figureront dans des disques gratuits, et ainsi de suite…

C’est ce que j’appelle un cercle autosuffisant de gratuité. Et c’est pour demain, ou la veille.

De nouveau, polémique… Des musiciens m’ont accusé de vouloir faire passer des théories impraticables pour des vérités, de faire des raccourcis intellectuels détachés de la réalité, de ne pas appliquer mes théories à moi-même, etc..

Déjà vu.

Alors, de nouveau j’ai décidé de joindre le geste à la parole, et de donner l’exemple. Yes we can.

J’ai donc commencé par une tournée américaine pour expliquer ma démarche, car plusieurs magazines m’ont demandé des interviews. A commencer par mon cher ami Chris Anderson lui-même, pour Wired:

finawiredcover

Elle fut suivie par une interview pour le célèbre magazine musical Rolling Stone (qui me trouve encore plus cool et gratuit que Radiohead)

coolerstone

Ma démarche révolutionnaire m’a valu la nomination de « Man of the Year » dans le célèbre Time:

time

Plus surprenant, la magazine masculin Playboy m’a demandé aussi une interview, et mes interlocuteurs étaient agréablement à la hauteur.

playboy

J’en ai profité aussi pour lancer  la promotion de ma prochaine tournée mondiale de Hard-Littérature , qui commencera à New-York (n’oubliez pas que je suis traduit en plus de 40 langues)

attalibus

Les billets sont déja en vente, les tarifs peuvent paraitre un peu cher (120$ pour le concert à New York), mais je suis obligé de compenser pour les revenus  de mes livres devenus gratuits.

ticket1

Avant de retourner en France, j’ai eu une brève rencontre avec le président Obama, également acquis à mes théories sur la gratuité (il m’appelle affectueusement  Attali Gratouey, avec son charmant accent). J’ai été ému de l’entendre défendre ma démarche au G20..

obamasays

Au moment de reprendre l’avion pour Paris, on me remit, en souvenir, ce poster pour me remercier de ma visite :

befree

J’ai donc déja commencé à appliquer la « Anderson Way »

Les musiciens (et les cinéastes) n’auront qu’à transposer, à leur échelle , ma démarche, et s’en inspirer.
Touts mes 50 livres passés, présents, et futurs, seront gratuits, et ma popularité déja acquise, sera monétisée comme le prescrit Chris Anderson.
Donc, concerts-littéraires, apparitions dans des films et des spots publicitaires, et surtout : produits dérivés.

J’ai déja commencé.
Si je l’applique à moi-même, c’est pour le prouver aussi aux artistes  qui refusent les évidences (et qui ont décidement toujours un train de retard sur moi), car le futur de la création artistique passera par là, ou ne passera pas.

Voici un eventail de ma démarche de monétisation du gratuit .
Je vous présente donc : le « ATTALI STORE ».

Quand vous aurez fini de le visiter, vous pouvez aller voir les nombreux films dans lesquels je ferais des apparitions, afin de monétiser mon image tel que recommandé par mon ami Chris Anderson.

Je vous présente : les ATTALI MEDIAS

Et pour finir, tout mes livres seront bientôt disponibles aussi en comprimés, plus faciles à assimiler pour l’organisme moderne qu’un PDF. Je viens en effet d’inventer la PHARMACO-LITTERATURE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :